50 Singles qui ont fait 2017 – TOP 25

25 – ST VINCENT

New York 

La musique de St Vincent n’est pas des plus simples à appréhender. La superbe ballade New York est clairement le morceau le plus accessible de son nouvel album et accessoirement le meilleur aussi. Elle nous parle d’amour perdu, répandant une nostalgie des plus touchantes

 

24 – CLARA MAGUIRE

Elizabeth Taylor 

Clara Maguire, anglaise jusqu’alors inconnue, nous aura proposé en 2017 ce splendide piano voix. Soutenu par des cordes sensibles, elle livre une interprétation vocale pleine d’intensité et de sincérité. Ce ne sera sans doute qu’un succès sans lendemain, profitons-en donc.

 

23 – PLAYBOY CARTI

Location 

Il fait partie des révélations rap US de l’année. Location est une petite pépite de cloud rap à la simplicité désarmante. Tournant majoritairement autour de trois notes façon ambiant music, Playboy Carti dévoile là un titre aérien envoutant, les images d’Interstellar collent ici en tout point.

 

22 – SORORITY NOISE

No Halo 

Bercés de nombreuses influences, Sorority Noise a livré en 2017 un nouvel album plutôt intéressant comprenant notamment l’excellent No Halo. Nous emmenant sur des territoires autrefois arpentés par le Biffy Clyro des grandes heures, ils délivrent un refrain rock fédérateur au possible et une bonne dose d’énergie positive.

 

21 – KHALID

Young Dumb & Broke 

Young Dumb & Broke est le meilleur titre RnB de l’année. Douce ode à l’adolescence et à la vie lycéenne, le jeune américain de 19 ans signe un drôle de morceau mélancolique au motif entêtant. Carton mérité outre atlantique, on scrutera ses prochaines sorties avec intérêt.

 

20 – MOUNT EERIE

Ravens 

Dévasté par le décès de sa compagne, Mount Eerie a choisi d’en parler au travers d’un album forcément très difficile. Sur le poignant Ravens, il exprime avec une justesse rare, les sentiments vécus par cette terrible épreuve que constitue la mort d’un proche. C’est Bouleversant.

 

19 – GUCCI MANE

Dance With The Devil 

Sur une excellente production signé Metro Boomin, Gucci Mane nous invite dans les bas-fonds de la street.  Une inquiétante comptine parcourt ce track obsédant au climat anxiogène, un cauchemar éveillé et l’un des titres les plus sombres de la carrière de Gucci Mane.

 

18 – THE AFGHAN WHIGS

The Spell 

C’est l’un des morceaux phares de leur dernier opus. The Spell et ses envolées de violons est un petit bijou d’écriture rock. La voix est judicieusement mise en avant et donne involontairement au titre un petit gout vibrant d’hymne rock.

 

17 – MIGOS feat LIL UZI VERT

Bad & Boujee 

Réunis sur l’énorme succès Bad&Boujee où l’on reconnait immédiatement la patte de Metro Boomin, Lil Uzi Vert et Migos impressionnent par leur façon de poser. Cette production minimaliste et totalement grisante est l’un des titres incontournables de l’année sur le planète rap.

 

16 – MAX RICHTER

Mrs Dalloway, In The Garden

En ouverture de son superbe dernier album, Max Richter nous parle immédiatement avec Mrs Dalloway, un morceau d’une tristesse infinie. Fermez les yeux et laissez-vous guider par ses cordes déchirantes et cette ligne de piano tout en délicatesse. Difficile de ne pas succomber à ce somptueux morceau.

 

15 – LOS CAMPESINOS

A Slow Slow Death 

Les gallois de Los Campesinos ont composé là un titre assez inclassable entre électrofolk et indie rock. Agrémenté de sons de trompette judicieusement mis en place, A Slow slow death est un curieux morceau, globalement joyeux mais non dénué d’une mélancolie euphorisante surprenante.

 

14 – BLEACHERS

Don’t Take The Money 

Difficile de ne pas repenser aux années 80 à l’écoute de ce titre jubilatoire de pop sucré assumant totalement son côté cheesy. Le fantastique refrain rentre dans votre tète pour ne plus vous lâcher, une chanson à chanter très fort qui vous donnera immédiatement la peche.

 

13 – HO99O9

Knuckle Up 

Une sensation de fin du monde, un rouleau compresseur et un refrain absolument monstrueux. Knuckle Up est une bombe de Punk Hip hop d’une puissance incroyable, le genre de morceau à réveiller un mort. A expérimenter en live, croyez-moi vous ne le regretterez pas !

 

12 – SLOWDIVE

Slomo 

La plus belle ouverture  de l’année est à mettre au crédit de Slowdive. Fragile et émouvante, Slomo est une composition de Dream Pop d’une beauté incroyable dont on ressort le cœur lourd. La voix céleste de Rachel Gosswell fait ici des miracles.

 

11 – WILEY feat DEVLIN

Bring Them All / Holy Grime 

Urbain et crasseux et desservi par une basse bulldozer, pas de doute, voilà le morceau de grime le plus explosif de l’année. Il y a là cette urgence propre au genre, une utilisation de lignes de synthés agressives sur lequel n’as plus qu’à se greffer le flow aiguisé du britannique.

 

10 – DIVINE COUNCIL

Decemba 

Divine Council était quasiment anonyme et puis André 3000 est arrivé. Sur une splendide production vaporeuse appuyée par une ligne de basse synthétique bondissante, Silkmoney délivre ici un découpage chirurgical. Assurément l’un des morceaux hip hop US les plus fascinants de l’année.

 

09 – KENDRICK LAMAR

Humble 

Le plus gros succès de Kendrick Lamar est définitivement l’une des productions les plus maitrisés de la carrière de Mike Will Made It. Un piano digne des meilleurs prods de Dr Dre, le flow millimétré de K Dot et un clip absolument génial ont contribué à dessiner le meilleur morceau de hip hop US de l’année.

 

08 – KID FRANCESCOLI

Moon 

Kid Francescoli dévoile un magnifique morceau électropop extatique. Le genre de track que l’on rêverait d’entendre sur la piste en conclusion d’un set de Deep House. Durant près de 6 minutes, le duo nous emmène dans un voyage sonore où la mélancolie tutoie le merveilleux.

 

07 – THE KILLERS

Life To Come 

The killers a toujours su nous pondre des hymnes grandioses et Life To Come fait partie de ceux-ci, un morceau pop positif rempli de vie où le groupe nous entraine dans un tourbillon émotionnel. Ce genre de moment pour lequel on aimera toujours la musique

 

06 – THE BLAZE

Virile 

Sur la foi d’un fantastique EP, le jeune duo français The Blaze est devenu l’un des plus grands espoirs pour demain. Il y a notamment Virile, un titre profond plein de Soul partagé entre house et électropop, le clip qui l’accompagne est captivant et touchant.

 

05 – KESHA

Praying 

Praying est une somptueuse chanson parlant de rédemption. Kesha y exorcise son passé douloureux et donne là un magnifique message d’espoir. Sa prestation vocale est exceptionnelle, pleine d’intensité et de vérité. La dernière partie a de quoi vous donner des frissons.

 

04 – VALD

Trophée 

Sur une instru titanesque où de monstrueuses basses agissent comme autant de coups masse dans la tronche, Vald plie toute la concurrence et délivre le meilleur titre de rap français de l’année. Lyrics sombres, production glaciale, de la trap magnétique et jubilatoire.

 

03 – PISSED JEANS

Ignorecam 

Pissed Jean offre là un titre furieux de rock indé et de punk corrosif. Le riff de guitare est une arme de destruction massive, la section rythmique une machine à faire voler des gueules. Ce titre surpuissant pourrait vous donner des envies de tout casser.

 

02 – TRINIX

Ocean Hill 

Signé par un jeune duo français encore méconnu, Ocean Hill est une invitation à boucler son sac à dos et direction l’autre bout du monde. Chaleureux et tourné vers l’avenir, ce superbe titre de chillhouse est réconfortant et baigne dans un climat d’insouciance très touchant.

 

01 – JULIEN BAKER

Appointments 

Appointments est le morceau le plus bouleversant de l’année. Touchée par la grâce, Julien Baker nous pétrifie au son d’un magnifique arpège soutenu par de délicates notes de piano contemplatives. Durant ce fragile instant, le temps semble définitivement s’arrêter. Triste, sensible et d’une beauté à tomber par terre.

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*