NEWS – Guide de survie en territoire métallique

NEWS – Guide de survie en territoire métallique

13 juin 2017 0 Par Anastasia

 

La série “Tes vacs en Fest” étant officiellement lancée, voici un article qui risque bien de contenter les plus étourdis d’entre vous. Nous vous proposons notre petit guide de survie pour le Hellfest

 

 

 

 

Les essentiels (je ne vous ferai pas ici le listing exhaustif des papiers d’identité et autres choses auxquelles vous pensez -normalement- instinctivement)

  • Votre PASS. Je préfère le répéter même si ça peut sembler rentrer dans la catégorie sus-nommée… Car chaque année, j’en retrouve aux portes bien embêtés.
  • Votre running order imprimé et sur votre smartphone (c’est parfois bien fâcheux de dépendre de toute cette techno’). Mais vous pouvez devez également télécharger l’appli officielle ici
  • Le combo gagnant tente/matelas gonflable. Sauf si bien entendu vous avez prévu de vous servir de cet argument pour squatter celle des voisins (qui ne seront pas vraiment vos voisins puisque vous ne le serez pas matériellement – dans ce cas présent, l’ensemble des festivaliers seront vos voisins et ce n’est pas plus mal. Enfin, je me comprends)
  • Nécessaire de toilette – en bref : des lingettes. Point. (sinon il y a peu, j’ai trouvé ça et c’est plutôt sympa pour l’aventurier qui sommeille en vous)
  • Des bouchons d’oreille – je vous conseille ceux-ci car la mousse, ça va 5 minutes. Une belle nuit réparatrice de 3h vous attend avec ça 😉 Ne me remerciez pas.
  • Cette année, la totale imperméable ne semble pas nécessaire. Prévoyez un petit kway s’il traîne déjà dans l’entrée; Catherine Laborde n’étant plus sur le petit écran, nous ne sommes plus sûrs de rien. Au pire, pensez aux sacs poubelle et ça fera amplement l’affaire en cas de coup dur liquide. 
  • En revanche, prévoyez de la crème solaire et votre plus beau bob à patch ! Sauf si retourner au boulot en ayant l’air d’une crevette desséchée vous convient à merveille. La Miss Metéo enfouie en moi me permet de vous indiquer que la température extérieure avoisinera les 30 degrés tout le weekend. Le soleil Clissonnais n’est pas là pour déconner !
  • Bouteilles d’eau ou mieux encore, un jerricane.
  • Trousse de secours pour les moins attentifs (ou chanceux).
  • Du papier toilette. Ai-je besoin d’entrer dans de saugrenues considérations ?
  • Lunettes de soleil. Ce serait dommage de rester crispé tout la journée
  • De bonnes chaussures. Oubliez les dernières petites boots sexy et préférez le CONFORT. Ce n’est pas un défilé (enfin, pas complètement…), si vous voulez profiter, pensez aux rangers déjà portées, baskets moelleuses (si, ça existe d’abord) ou chaussures de rando. Au camping, des p’tits tongues vous feront bien plaisir et vous pourrez partager un moment convivial autour de vos odeurs respectives
  • Un sac à dos (et non un sac à main…)
  • Une poche à eau (ou pastis…) Comme celle-ci. LE petit plus de mon côté, testé et approuvé depuis plusieurs années. Il se fourre aisément dans votre sac et aura l’avantage de vous refroidir le dos
  • Des dolipranes. A consommer avec modération (ou pas). Entre la fatigue, la poussière, le soleil qui tape et la chaleur ; pas besoin de boire d’alcool pour avoir mal au crâne (lel)
  • Du shampoing sec. Ou de la maïzena ! Le principe actif de ces aérosols est souvent la fécule de mais donc ça fera plus que l’affaire (je pense bientôt me reconvertir dans les tutos cosmétiques DIY)
  • Une lampe frontale ! Cela vous évitera bien des désagréments nocturnes
  • Du cash et votre carte cashless. Des distributeurs sont disponibles sur le site mais la queue est parfois déroutante…

Map Hellfest Festival

Le festival ouvre ses portes le 15 juin à 16h, soyez prêts !

Les petits plus que nous vous conseillons vivement – si un peu de place demeure dans votre bolide:

  • Chaise pliante. C’est sympa de se la jouer roots mais 3 jours sous le cagnard les fesses sur la terre dure, ça change un Homme.
  • Un diable. Eh ouais ! De tendres camarades de “chambrée” nous ont gentiment prêté le leur l’année dernière car nous étions à l’autre bout de la ville et autant vous dire que ça a fait notre journée
  • Batterie d’appoint ou chargeur solaire – vous pourrez utiliser les points de chargement sur le site du HF directement mais il faut parfois s’armer de patience. A bon entendeur
  • Un drapeau ou tout autre signe distinctif sur votre campement. S’il est drôle, c’est encore mieux
  • Un bandana (hype ya)
  • Une glacière
  • Des talkies walkies – eeeeeh ouais. Pratiquement toujours zéro réseau sur le site du festival. Ça peut donc être utile, nous expérimentons la chose cette année, nous vous en dirons des nouvelles

Les conseils de la rédac’

  • Découvrez de nouveaux groupes qui vous sont inconnus, allez squatter les plus petites scènes et tentez-vous aux mouvements de foule ! Un petit slam au moins une fois dans votre vie vous fera un bien fou.

Pour vous aider, faites un petit tour hétéroclite des playlist Hellfest 2017

  • Ne jetez pas vos clopes et déchets partout par pité. Ayez un minimum de conscience, d’estime de vous (même si nous ne la garantissons pas à l’issue du festival) et de bien vivre ensemble. Des p’tits gars bien sympa vous proposent également des sacs le matin alors faites leur le plus doux et chaleureux des accueils 🙂
  • Ouvrez les yeux et émerveillez-vous de tout. Rares sont les festivals qui peuvent se targuer d’apporter autant de soin à la décoration et aux infrastructures alors profitez-en, vraiment.

Si d’autres pépites surgissent dans vos têtes de headbangers, nous les rajouterons avec plaisir dans cet article, à vous les studios !