Hymne dominical – 06 juin 2014

logo-hymne

Tous les dimanches, moi, Juliette, je jure de vous faire profiter d’une chanson délicieusement déprimante, totalement fatale, parfaitement non-requinquante et dégoulinante de mauvaises ondes. Chaque semaine, j’allègue que chacun d’entre vous, avec le profil de dépressif qui lui est propre, trouvera son bonheur. Et si par malheur le titre choisi serait dans la langue de shakespeare, (et pour prévenir tout niveau de bilinguitude) je m’engage à vous fournir un extrait en français… Pour vous assurer un effet maximum.

Maudite soit cette satanée, ennuyeuse, inutile, et déprimante journée de dimanche… Et bonne semaine à tous ! 

Petit conseil d’utilisation : Avant d’appuyer sur le bouton « play », va t’armer d’un pot de Ben&Jerry (la Haagen Dasz peut aussi être tolérée, bien que moins efficace), ou d’un pot de Nutella, ou de truffes, ou en fait de n’importe quoi à base de chocolat (si tu as plus efficace, n’hésite pas à faire tourner!). Si tu fumes, allume toi une clope. Si ce n’est pas le cas, commence de suite. Enfin, il est bien sur obligatoire que tu sois vêtu du pyjama le plus ignoble que tu possèdes.  Cela renforce l’efficacité du titre.

Hymne #06 : Dimanche 6 Juillet 2014

Identification du titre :  “Dancing on my own ” – Cher Lloyd (Version originale : Robyn).

Composition : “Je donne mon tout, mais je ne suis pas la fille que tu ramèneras à la maison. […] Tu ne me vois pas, debout juste ici, je suis simplement venue pour te dire au revoir.”

Dans quel cas utiliser ce titre : Ce titre est indiqué dans le cas ou l’être aimé ne t’aime pas (oui, c’est plutôt simple, en fait), et que si, comme si ça ne suffisait pas, tu avais pour habitude de sortir pour de folles soirées avec lui, te permettant ainsi d’assister à ses parades nuptiales envers d’autres personnes que toi, d’examiner à distance ses techniques de reproduction, etc…

Posologie et contre indication : Il est fortement contre-indiqué d’écouter ce produit en présence de l’être désiré, comme il est fortement déconseillé de l’écouter avant ET après une soirée arrosée.

Effets non souhaités et gênants : Ce produit, dans sa composition originale peut provoquer de curieux effets secondaires, à savoir que tu risques de te mettre à shaker ton booty, une boite de mouchoir dans la main et en pleurant toutes les larmes de ton coeur. Je vous jure, c’est très bizarre.

Petit cadeau supplémentaire ! Ci-dessous, l’originale, plus deux des meilleures reprises. C’est gratuit, et ça finira d’achever ton moral !
> La version originale.
> La reprise de Caroussel.
> La reprise de Fleet Foxes Sing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*