LA SELECTION ALBUM – JANVIER 2018

LA SELECTION ALBUM – JANVIER 2018

8 février 2018 0 Par Vincent

NULABEE – Queen For A Day 

Il est de notre devoir de mettre en avant la scène locale, encore plus quand celle-ci peut compter dans ses rangs un artiste aux qualités évidentes comme Nulabee. Sur son second album, le lillois persiste et s’inscrit plus que jamais dans une Chillwave envoûtante, quelque part entre Fakear et Petit biscuit. Traversé ici et là de petits break percussifs remarquables, il allie une nouvelle fois des ambiances électroniques oniriques captivantes à des parties rythmiques très travaillé et pleine de groove. Queen For A Day est l’illustration parfaite des progrès réalisés par Nulabee et on ne peut que vous conseiller d’aller y jeter une oreille.

 

SUMMONING – With Doom We Come 

Evoluant dans le registre du black métal épique, les autrichiens de Summoning  nous emmène, une fois n’est pas coutume,  en pleine terre du milieu. Grandement inspiré par l’œuvre de Tolkien, With Doom We Come est une invitation à s’aventurer dans des contrées grandioses et lointaines, là où se construisent des histoires légendaires remplies de créatures fantastiques. Si la magie n’opère pas toujours, l’album connait quelques baisses de régime, Summoning réalise néanmoins un album solide. Étirant la plupart des titres aux alentours des huit minutes, histoire de mieux se plonger encore dans l’univers proposé, le duo ouvre l’année 2018 de fort belle manière.

 

NILS FRAHM – All Melody 

Nils Frahm est sans aucun doute l’un des compositeurs électro les plus intéressants de ces dernières années. Longtemps enfermé dans une bulle ultra minimaliste, le berlinois semble vouloir s’ouvrir d’avantage avec son nouvel opus All Melody. Nils Frahm flirte de nouveau ici avec le jazz et l’ambiant mais délivre une musique beaucoup moins austère que par le passé. Voilà un album d’une grande élégance aux teintes nuancées se dévoilant écoute après écoute, une véritable caresse auditive d’une finesse rare. Partant dans de nombreuses directions sans jamais se perdre, il fait cohabiter le chaud et le froid et réalise là son meilleur album à ce jour.

 

SHINING – X Varg Utan Flock 

Shining est l’un des groupes les dingues de la sphère métal, les suédois proposent depuis presque vingt ans des albums à la folie contagieuse. Pour ce nouvel album, il semblerait que le groupe ait décidé de légèrement bifurqué. Bien plus accessible que ses prédécesseurs, tempo moins relevé et compositions moins barrés, X-Varg Utan Flock n’en reste pas moins souvent une décharge de riffs agressifs en béton armé. Niklas Varkforth, le chanteur, quand à lui semble toujours supporter le poids d’un lourd fardeau. Sur ces six excellents titres soutenus par une section rythmique remarquable, le black métal de Shining perd un peu de sa fureur mais en aucun cas de sa créativité débordante.

 

A GRAVE WITH NO NAME – Passover 

La neige est tombée, au loin on entend un ruisseau couler. Un grand et beau soleil au zénith réchauffe le cœur. Un chalet au milieu d’une grande forêt de pins, le dernier né d’A Grave With No Name tourne en boucle. Dans la droite lignée d’Elliott Smith, les londoniens s’empare de guitares électro-acoustiques et délivrent des productions pop folk lo-fi sensibles et évocatrices d’espaces confinés hivernaux. Malgré des contours parfois très sombres, le deuil y est notamment abordé, voilà un bel album à écouter le dimanche en savourant un chocolat chaud et en s’interrogeant sur le sens à donner à sa vie, m’voyez.

 

TOTO BONA LOKUA – Bondeko 

Toto, Bona et Lokua soit un camerounais, un martiniquais et un congolais ont eut un jour la bonne idée de se réunir le temps d’un projet musical. Bondeko est un album très chaleureux et étonnant. Les voix de l’Afrique résonnent au sein d’une production moderne jouant superbement avec les contrastes, avec les ambiances. Un bol d’air rafraichissant !

 

MEGHAN PATRICK – Country Music Made Me Do It 

Peu répandu dans notre pays, la country pop est l’un des genres les plus vendeurs aux Etats Unis. Meghan Patrick est l’une de ces nouvelles représentantes les plus prometteuses. Ici pas de surprise, ça sent l’Amérique rurale à pleine nez, celle des grands espaces et des bars peuplé de Cowboys. Un album simple, efficace aux mélodies entraînantes.

 

MIGOS – Culture II 

Migos revient conquérir les charts du monde entier avec Culture II, un long, un très long album. Etalé sur près de 24 titres, on trouve tout et n’importe quoi sur ce Culture II. Du génial Walk It Talk It à l’inspide Moving Too Fast, un album globalement plaisant mais qui aura du mal à passer l’épreuve du temps.