Les câlins auditifs de Maxence #1

En ce début d’année 2015, voici quelques albums ont attiré mon attention.

On commence avec The Avener. Il s’est fait connaitre du grand public cet été par le rework du titre de Phoebe Killder « Fade Out Line ».  Tout l’album « The Wandering Of The Avener » est empreint à la fois d’électro et de rock. Les titres sont composés pour la plupart d’un savant mélange entre riffs de guitare rock et beats électro, le tout agrémenté de voix fort sympathiques. Certaines musiques sont plutôt calmes tandis que d’autres ont tendance à nous donner l’énergie nécessaire pour aller se déhancher. Pour résumer, l’album de The Avener nous apporte un goût d’été au milieu de l’hiver qui conviendra parfaitement à vos débuts de soirées ambiancées.

On continue avec Etienne de Crécy et son album « Super Discount 3 ». L’artiste French Touch revient avec un album aux consonances très club, la ligne de basse riche est présente sur beaucoup de morceaux, ce qui  lui donnera quelques cartouches supplémentaires lors de ses sets. Néanmoins, la plupart des titres sont des collaborations. Collaborations choisies par le biais de ses artistes Spotify les plus écoutés, et on peut dire que le résultat est très réussi.

Pour finir, Marilyn Manson signe son retour après quelques années d’absence avec « The Pale Emperor ». Un album plus mature, plus abouti que les précédents, qui sonne plus rock alternatif et industriel que métal. Il y a même quelques morceaux qui penchent vers le blues rock, mais toujours dans l’univers musical de Manson. Avis aux rockeurs pas trop métaleux, cet album devrait, comme moi, vous plaire. Il est beaucoup plus facile d’accrocher que le début de sa discographie et permettra de renouer avec un artiste mythique dont les précédents opus nous avaient un peu déçus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*