Mai, Juin, Juillet 2018 en 25 albums – part 1

Mai, Juin, Juillet 2018 en 25 albums – part 1

2 août 2018 0 Par Vincent

Alors que la période des festivals bat son plein, accompagnée de son lot de découvertes musicales en tous genres, on en oublie pas pour autant de partir à la recherche d’albums de qualité. Comme d’habitude, on se projette aux quatre coins de la sphère musicale, en route !

La playlist qui va bien 

Chvrches – Love is Dead 

Depuis un fantastique premier LP en 2013, les écossais de Chvrches ont toujours eut une place à part dans nos cœurs. Continuant de moderniser l’héritage des 80’s, le trio déploie une électro pop dynamique et très synthétique pleine d’une fraîcheur presque adolescente. Après un second album un peu décevant, la bande de Lauren Mayberry revient fort. Love is Dead est rempli de mélodie catchys à souhait, des refrains imparables que l’on adorerait chanter fort, très fort.

 

Jon Hopkins – Singularity 

Il aura mis le temps mais nos attentes n’auront pas été vaines, Jon Hopkins délivre une pépite avec Singularity, une nouvelle démonstration éclatante de son savoir-faire. Il nous immerge dans des productions oniriques massives aux textures incroyablement travaillées, la bande son de votre futur voyage spatial. Un trip sonore qui se finit sur une partie beaucoup plus intimiste et minimaliste où un piano doux et mélancolique vient prendre le relai. Somptueux !

 

Pusha T – Daytona 

Si certains doutaient encore des capacités créatives de Kanye West, Daytona devrait définitivment les mettre d’accord. Pusha T a vu juste en accordant sa confiance à Yeezy qui signe un comeback fracassant à la production. Marqué par le contraste entre soul et instrumentaux électro plus agressif, cet album étonne aussi de par son format, 7 titres bouclés en 20 minutes. Il y a là un sentiment d’instantanéité, d’urgence, presque un concept album ou Pusha T brille de par son flow aiguisé, un futur classique ?

 

DJ Koze – Knock Knock 

Héros discret de la musique électronique, DJ Koze continue d’explorer les contours de la house avec l’élégance qu’on lui connait. Coloré et chaleureux, Knock Knock est un album d’une grande finesse plein de surprises. De piste en piste, on se laisse constamment surprendre, ne sachant jamais vraiment  où l’on va atterrir. Il y a là de nombreuses et douces bizarreries et des featurings venant de toute part, une franche réussite donc.

 

Rura – In Praise of Home 

En l’espace de 9 titres, le quartet Rura nous envoie une véritable invitation à partir en écosse, terre d’origine d’un groupe à la notoriété montante. On peut difficilement faire plus typique que cette musique folk aventureuse et chaleureuse, gorgée de cornemuse, de flûtes et de de cordes entraînantes. Voilà un album simple et touchant, les Highlands à portée d’oreille, une véritable carte postale auditive et l’on guettera attentivement les prochaines sorties de la formation !

 

Rae Sremmurd – SR3MM 

Deux ans après l’énorme carton du single Black Beatles, les deux frères Swae Lee et Slimm Jxmmi sont de retour avec un colossal triple album ! Forcément le pari était risqué mais on peut affirmer que la mission est ici parfaitement accomplie par les deux princes de la trap.  Toujours produit par l’infatigable Mike Will Made It, SR3MM est un album long mais varié trouvant son climax dans sa dernière partie, riche en potentiels hits prêts à  faire travailler durement votre caisson de basse.

 

Christina Vantzou – No.4 

L’américaine Christina Vantzou n’aura pas cherché bien loin le titre de son quatrième album, le très planant No.4. Entre deux cours de math qu’elle dispense à Bruxelles, l’américaine a eu le temps de composer ce très bel objet musical entre ambient et musique classique. Un album enveloppé d’une aura mystérieuse où de sombres cordes se confrontent à de spatiales parties synthétiques, donnant au tout un caractère quasiment métaphysique.