Pour ses 30 ans, l’Aéronef se prépare à vibrer 30 heures durant.

30 ans ! L’Aéronef a 30 ans ! Que tu sois fan d’indie pop, de hip hop, d’électro, de métal, de reggae, de musique tout simplement et de culture plus généralement, il y a de fortes chances que tu aies déjà mis les pieds ne serait-ce qu’une fois dans cette salle ô combien apprécié des lillois et des mélomanes avoisinants.

L’Aéronef

Fondé en 1989 sous le parrainage d’un certain Alain Bashung,  L’Aéronef  fut tout d’abord implanté Rue Colson de 1989 à 1995 avant de déménager au sein d’Euralille. Un déménagement salutaire  faisant alors augmenter la capacité de 800 à 2000 personnes. De par le savoir-faire et la curiosité de son équipe, elle est toujours resté à la pointe des tendances et a toujours su rester fidèle à sa volonté de faire découvrir les ‘musiques actuelles’ au plus grand nombre. Ce souci d’être toujours dans son temps a permis de faire venir de nombreux artistes avant leur consécration internationale, on pense à Daft Punk, Muse ou encore Phoenix.  

Trois décennies de musique et d’événements culturels en tout genre évidemment ça se fête et toute l’équipe de l’Aéronef se plie en quatre le temps d’un weekend exceptionnel les 18 et 19 Octobre prochain. A cheval sur les 2 jours tu pourras ainsi  assister à près de 30 heures de musique live soit 18 concerts promettant un maximum de découvertes pour tes oreilles curieuses.

Tshegue

Vendredi on s’intéressera principalement au live de Slow Readers Club ressuscitant tout un pan de la musique rock mancunienne, à savoir le courant madchester. Un peu plus tard dans la soirée, on est déjà impatient de pouvoir assister au concert de Tshegue, un duo parisien qui mélange sonorités électro, rock, musique africaine et cubaine dans une mixture terriblement addictive.  Plus tard dans la nuit, on se laissera sans doute conquérir par les sonorités plus synthétiques de Rubin Steiner et son électro rétro futuriste aventureuse.

Mario Batkovic

Samedi, on guettera en priorité Mario Batkovic l’accordéoniste qui a complètement redéfini l’image vieillotte de son instrument et a même participé à la BO de Red Dead Redemption 2. On s’intéressera également de près au live très synthétique de Zombie Zombie entre funk cosmique et sonorités acid avant de se laisser emporter en toute fin de soirée par Nihiloxica, un ensemble percussif combinant habilement musique africaine et influences techno, la musique du futur est déjà là.

Florent Ladeyn

En parallèle des concerts, tu pourras également suivre une prometteuse performance de 30 heures par les plasticiens et graffeurs du collectif 9ème Concept ou encore tu auras la possibilité de venir tester des manèges pas comme les autres grâce à la compagnie DUT.

Et si une petite faim se présente, tu n’auras qu’à venir goûter à l’un des menus concoctés par Florent Ladeyn et son équipe, le tout pour un prix des plus raisonnables.

Plus d’infos par ICI : https://aeronef.fr/agenda/30-ans-30-heures18-octobre-2019/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*