REVIEW – Hot Thoughts de Spoon

Reconnu artistiquement et commercialement outre- atlantique, Spoon n’a jamais vraiment percé dans nos contrées. Ils enchaînent pourtant depuis 20 ans des albums d’indie pop dont la qualité ne faiblit jamais. Le fabuleux They Want My Soul, paru en 2014, aura été l’occasion de prendre un virage plus électropop sans pour autant renier les guitares. 

Le groupe continue sur sa lancée et l’ouverture Hot Thoughts fait parfaitement le pont avec son prédécesseur. On reconnait immédiatement la patte du groupe, peaufinant à merveille la vieille recette Couplet/Refrain avec cette fraicheur qui les a toujours caractérisés et des arrangements de haute volée.
First Caress ou Tear it down montrent à quel point le groupe maitrise toujours autant son sujet. Ce sont là de petits bijoux de compositions pop à l’efficacité indéniable. Pourvu d’une énergie positive communicative, le quartette concocte là des morceaux catchy dosant parfaitement les différents ingrédients de leur recette. On citera également Shotgun ou encore Can I Sit Next to You au rayon des belles réussites de ce nouvel album.

Les texans ont un don particulier pour concevoir de la pop accrocheuse sans jamais être putassière. Do I have to talk you into it est un morceau remarquablement construit et mixé ou chaque instrument trouve sa place, de la section rythmique au piano ou au synthé, chaque musicien y trouve son compte et nous également aussi du coup.

La formation tente également de s’essayer à des registres différents comme sur les plus hypnotiques Whisperilllistentohearit et Pink Up. Le premier démarre sur une ligne de synthé entêtante avant de virer rock tandis que le second nous plonge dans une ambiance plus sombre et incertaine. L’intention était forcément bonne, le résultat lui est plutôt mitigé et trop hermétique à mon gout. Ils proposeront même une relecture plus expérimentale de Pink Up en fermeture de l’album avec Us où les cuivres prennent le pouvoir. Là encore, la magie n’opère pas vraiment.
Mis à part ça, cet album c’est du solide même si un cran, voir deux en dessous de son fantastique prédécesseur. Propre et réfléchi, les compositions de ce nouvel opus ne déboussoleront pas les admirateurs du groupe et devraient logiquement en convaincre beaucoup d’autres. Spoon continue sa route tranquillement façonnant encore d’avantage l’un des carrières les plus intéressantes de l’indie pop US de ces vingt dernières années. Il serait d’ailleurs temps que les radios françaises se réveillent et commencent à inscrire ce groupe exemplaire dans leurs programmations, ce nouvel album saura peut-être les convaincre.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*