REVIEW – Romance de Verlatour

Première partie d’un diptyque, Romance est le nouvel EP signé par l’hyper actif Verlatour. Le bien nommé Extatique ouvre le bal, un track perché nous transportant dans un état de quiétude absolu. Installant en toile de fond une nappe rappelant par instant le titre Experimento de Carl Craig, on se laisse ensuite porter par la douce voix d’Awir Leon, le croisement vocal de Ry X et James Blake, pas franchement pour déplaire donc. Ce premier track, très introspectif et atmosphérique, est parcouru d’une douce mélancolie et l’on en ressort complètement apaisé. maxresdefault

Sur tes lèvres est lui dans un tout autre genre. Appuyé par le chant quasiment parlé de Richard Allen et par un kick bien plus présent, Verlatour nous emmène au premier abord dans une virée urbaine nocturne puis fait évoluer son morceau vers de l’électropop plus dansante où le Charley prend le contrôle de votre corps. Glissant au passage quelques sonorités Dubstep, l’Amiénois en profite ici pour faire d’avantage parler son expérience de batteur et sa maîtrise du groove.

Elixir repart vers des contrées plus aériennes et aussi plus étonnantes. Un morceau  dont les petits craquements et autres bruitages  font inévitablement penser aux travaux de Jacques. Soutenu par une belle ligne de basse très présente, le titre peine cependant à évoluer et ne parvient jamais vraiment à décoller.

Au-delà clôture l’Ep et s’avère bien plus prenant. Verlatour nous sort de la torpeur et insuffle ici une dynamique très efficace sous la légère influence de Moderat. A l’écoute de ce dernier titre remarquablement produit, on sent que le musicien a un vrai souci du détail, il parvient ici à superposer les couches de manière harmonieuse et réussi à faire évoluer le tout dans de multiples directions.

Verlatour signe donc un EP convaincant, mélangeant habilement sonorités synthétiques et instruments acoustiques. Les prémices prometteuses à un futur album qui ne saurait tarder.

un-pandaun-pandaun-pandaun_demi_panda-1un-panda-copie-2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*